Johannes Burghoff

De Belgische cellist Johannes Burghoff komt uit een muzikantenfamilie. Hij studeert aan de conservatoria van Luik en Straatsburg bij Marise Douin en Marc Coppey. Hij volgt Masterclasses van Janos Starker, Anssi Karttunen, Roland Pidoux, Jean Deplace en Marin Cazacu. In 2004 behaalt hij briljant zijn diploma's voor cello en kamermuziek.

Kamermuziek is zijn grote passie. Naast zijn eigen internationaal muziekfestival in Geldenaken sinds 2011 opgericht met pianiste Maiko Inoué en sinds 2002 zijn pianotrio “Mistral”, reist hij de wereld af waar hij te horen is samen met gerenommeerde musici op bekende podia tijdens festivals en concertreeksen.

Johannes is cellist van het ensemble “Linea” te Straatsburg en het orkest “Le Concert Olympique” te Antwerpen.

Hij bespeelt een cello van de bekende vioolbouwer Januarius Gagliano uit 1733.

Johannes Burghoff est issu d’une famille de musiciens. Il fait ses études à Liège et à Strasbourg dans la classe de Marise Douin et de Marc Coppey.

Sa grande passion est la musique de chambre et il décide, en 2002, de fonder le trio Mistral, trio à clavier toujours très actif aujourd’hui et invité à travers les différents continents.

En tant que soliste et chambriste, Johannes a partagé les scènes internationales -Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New-York, Arts-Center de Séoul etc.- avec Maiko Inoue, Tatiana Samouil, Alissa Margulis, Philippe Graffin, Anne Cambier, Mario Caroli, Aldo Baerten, Marcio Carneiro, Olivier Piguet, Pablo Marquèz, Misha Besverkny, Tony Nys et bien d’autres.

Son répertoire s'étend de J.S. Bach à aujourd'hui.

Johannes est violoncelliste de l'ensemble Linea, avec lequel il se produit à l’occasion de festivals dans de nombreuses villes à travers le monde. Il est violoncelliste du Concert Olympique dirigé par Jan Caeyers, ainsi qu’à l’orchestre de la radio de Bruxelles.

En 2009, à Budapest, pour le label BMI, il a enregistré des œuvres de Peter Eötvös ainsi qu’un CD, en 2011, avec Chronos Aion. Le dernier disque « Hiver » est sortie en 2013, enregistré avec la soprano Anne Cambier et le hautboïste Luk Callens.

Depuis 2011, Johannes dirige son propre « Festival International de musique à Jodoigne » (Belgique).

A travers sa personnalité, un éventail de multiples couleurs et d'extrêmes nuances sonores caractérisent sa musique.

Johannes Burghoff joue sur un violoncelle de Januarius Gagliano datant de 1733.